Comme Francis formes personnelles

Vous voulez avoir accès à plus d'activités comme celle-ci?   Abonnez-vous

Explorer les formes personnelles à travers les qualités expressives de la musique et de la voix

Activité conçue par François Gauthier, enseignant en musique

inspirée de l'oeuvre "L'électro", de Francis Dhomont

 

Niveau suggéré

À partir du 2è cycle du primaire, pour élèves ayant déjà une connaissance des outils Fonofone.

 

L’objectif de la proposition est d’amener les élèves à percevoir les qualités musicales et expressives de la voix.

  • En équipes, ils enregistrent une phrase qu’ils fragmentent en petits segments. Ils traitent ensuite ces segments avec les outils du Fonofone, pour en faire ressortir des éléments du langage musical (motifs rythmiques ou mélodiques, ostinato, contrastes).
  • Les élèves explorent des formes personnelles pour enchaîner les segments et terminent leur création en faisant entendre la phrase initialement enregistrée.

Intentions pédagogiques

  • Initier les élèves aux formes personnelles.
  • Initier les élèves à des procédés de composition (contraste, répétition, ostinato).
  • Initier les élèves aux techniques relatives à la manipulation du Fonofone

 

Objectifs pédagogiques

  • L’élève est capable de structurer sa création de façon cohérente.
  • L’élève est capable de choisir et d’utiliser des éléments de langage en lien avec la proposition.
  • L’élève est capable de combiner des moyens sonores numériques.

Savoirs essentiels

forme, déroulement

 

Préalables

  • Avoir une connaissance de base des outils Fonofone
  • Maîtriser la technique du fondu/enchaîné

 

 

Préparation

  • Faire écouter « L’électro » de Francis Dhomont. 
  • Observer la structure de la pièce avec les élèves, comment ça commence, comment ça finit, que s’est-il passé entre le début et la fin. Avant l’énoncé final de la phrase, est-ce qu’on peut reconnaître certains mots? 
  • Faire remarquer comment le compositeur transforme les mots avec des manipulations électroniques et comment il enchaîne les différentes transformations.
  • Faire remarquer que la voix parlée présente de nombreuses caractéristiques musicales (hauteur, vitesse, timbre…). 

Réalisation

Consignes

L'enseignant.e divise le  groupe en équipes.

Il-elle demande aux élèves d’enregistrer dans le 1er Fonofone une phrase dans laquelle ils nomment leur dessert préféré, quelque chose comme : « Ce que je préfère c’est…»

Une seule phrase par équipe.

Encourager les élèves à être expressifs lorsqu’ils s’enregistrent. On peut imposer des règles, par exemple une durée, un son obligé.

On ne doit entendre de manière intelligible la phrase complète qu'à la toute fin de l'enchaînement.

 

Étapes

  • Les élèves installent la phrase dans chacun des Fonofone, en isolent une section qu'ils transforment avec les outils de leurs choix. Un membre de l'équipe doit conserver la phrase dans son entièreté pour qu'on puisse l'entendre intégralement à la fin de la création
  • Ils inventent un parcours en combinant les fragments de phrases transformés de diverses manières : ostinato, superposition, fondus-enchaînés, crescendo-decrescendo, contrastes, ruptures, etc.

Interprétation

  • Chaque équipe présente sa prestation devant l'ensemble de la classe.

Appréciation

  • Demander aux membres de l'équipe d'expliquer leur démarche.
  • Demander au public de nommer un élément qu’ils ont trouvé particulièrement réussi dans chacune des créations et de faire une suggestion pour améliorer le résultat.

Rétroaction/objectivation

  • Est-ce que l’enchaînement est fluide (y-a-t-il des "trous" entre les fragments?)
  • Est-ce que la consigne formelle a été respectée?
  • Est-ce qu’on entend clairement la phrase à la fin du parcours? 
  • Est-ce que les fragments de la phrase ont été transformés de manière variée en utilisant différents outils?

Critères d’évaluation

C1 Efficacité de l’utilisation des connaissances liés aux éléments de langage (moyens sonores, structure, contraste)

C2 Efficacité de l’utilisation des techniques de manipulation

C3 Pertinence de l’appréciation