Vous voulez avoir accès à plus d'activités comme celle-ci?   Abonnez-vous

Contenu principal : effets de perspective sonore

Objectif pédagogique

  • L'élève est capable de  situer les sons dans un espace acoustique.

 

 

Intentions pédagogiques

  • Familiariser les élèves avec les concepts de plan sonore et de perspective sonore. Il prend conscience des éléments qui influencent sa perception de la localisation d’un son dans l’espace (timbre, intensité, réverbération, etc.) et enrichit ou remet en question ses représentations initiales par l’analyse comparée des sons.
  • Développer l’habileté des élèves à simuler des effets de perspective sonore. 

Outils

réverbération

Déroulement

1

Créer un effet de perspective sonore

[ travail individuel ]

 

  • Demander à chaque élève de choisir dans la banque [proche-loin] un son qui lui  semble proche et un autre qui lui semble loin.
  • L'élève fait jouer ensemble ses deux sons et à l’aide du mélangeur il  ajuste les niveaux, si nécessaire, de façon à ce qu’il entende distinctement  l’un et l’autre tout en percevant  clairement deux plans distincts, un plan rapproché et un plan éloigné.
  • Chaque élève présente et commente sa réalisation à l'ensemble du groupe.
  • Objectivation : est-ce qu’on entend bien les deux sons? Est-ce qu’on perçoit bien le son proche et le son lointain?  Qu’est-ce qui les distingue ? Quelques critères : précision (bien défini/flou) - couleur - volume - pourcentage sec/réfléchi (réverbération)... 

2

Éloigner un son par manipulations

 travail individuel ]

  • Demander à tous les élèves de placer dans l'onglet 1 le son [gymnase] et dans les onglets 2 et 3 le son [bonjour].
  • Les élèves doivent trouver la façon de placer le son  [bonjour]  dans le même plan que le son [gymnase].
  • On écoute le résultat. À l’aide du mélangeur, on peut comparer le son original à la version éloignée.

variante

  • Faire le même jeu, mais avec deux sons au choix de chacun.
  • Objectivation : est-ce qu’en montant le volume d’un son qui sonne « loin » on le rapproche? Est-ce qu’un son qu’on perçoit proche est nécessairement fort? Est-ce qu’un son lointain peut être plus fort qu’un son proche ? Par exemple en comparant les sons [train] et  [pas-feuilles] : lequel semble le plus fort ? (chargez les deux sons et comparez les formes d'onde). Qu'est ce qui m'indique que le train est loin alors que le marcheur dans les feuilles est tout près de moi?

Pour aller plus loin

[ travail individuel ]

  • Inviter l'élève à réaliser une  image sonore à trois plans en utilisant trois sons au choix parmi toutes les banques accessibles.
  • Écouter les réalisations et commenter collectivement.
  • Objectivation : les trois plans se dégagent-ils bien? Lequel est le plus éloigné? Qu'est-ce qui caractérise chacun de ces plans en termes de volume, couleur, espace, image subjective...

Un exemple...

Ouverture à la création

Imaginer un scénario à partir des images sonores créées par chacun 

et développer...