les statues magiques mouvements répétitifs

Votez >
(0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.

Niveau suggéré :
1er et 2è cycles du primaire

Résumé de l'activité

Les élèves seront placés en statue partout dans le local. Lorsque leur son s'activera (à déterminer d'avance avec eux) ils pourront inventer un mouvement répétitif, ce qui rendra "vivantes" les statues.

 

Durée suggérée : 1 période, de 40 à 60 minutes

 

Équipement :

  • Tableau numérique interactif
  • Petite fiche papier pour structurer l'ordre de leur histoire dansée.

Intentions pédagogiques

  • Amener les élèves à découvrir les mouvements répétitifs, à en créer.
  • Amener l’élève à créer des mouvements à partir d’une pose imposée.

Objectifs pédagogiques

  • L’élève sera capable de répéter un mouvement en même temps que ses coéquipiers. 
  • L'élève sera capable d'inventer/créer ses propres mouvements répétitifs.

Déroulement

Repères culturels

L’enseignant.e présente une des grandes pionnières de la danse minimaliste, répétitive.

Exemple : Lucinda Childs, Anne Teresa De Keersmaeker.

Lien à venir

Lien à venir

Consignes

  • L'enseignant.e demande aux élèves d’essayer de prendre chacune des poses.
  • Les élèves essaient les poses, et à chacune d’entre elles, ils inventent quelques mouvements répétitifs différents. Cela peut se faire seul ou en petite équipe. 
  • L’enseignant demande au groupe de se séparer en 10 (environ 2-3 par pose). Chaque élève travaillera de façon individuelle dans une pose choisie et trouvera son mouvement en suivant les sons de Fonofone.
  • Lorsque l’enseignant déplacera le curseur sur les différentes poses, seules les statues concernées se mettront à bouger. 

Évaluation (ou retroaction/objectivation, selon qu'on évalue ou pas)

  • bla bla
  • bla bla
  • bla bla

Option

  • En équipe, s’ils sont 4 ensemble ils peuvent choisir 4 poses et définir chacun un mouvement qu’ils présenteront à la classe. 
  • Ils pourraient aussi créer un enchainement de mouvements en conservant la même pose, le même niveau.
  • Les élèves pourraient inventer leur propre « trajet » à travers les poses et les sons.
  • Pour les plus avancés du 2e cycle, ils pourraient manipuler Fonofone et trouver des sons différents par eux-mêmes sur les statues pour ainsi créer une pièce.

Évaluation

bla bla bla